« Droite-gauche, c'est pareil, c'est tous les mêmes ! Ils font jamais rien pour nous... »

Question posée par "Madeleine, sur un marché" le 12 octobre 2011, 8 contribution(s)

Mots clés : impôts

Contributions

Une aide précieuse a dit le mercredi 12 octobre 2011 à 21:32 : #1

Il y a des différences fondamentales entre la droite et la gauche qui vous touchent tous les jours ! Les vacances, c'est quelque chose de concret pour vous ? Et bien les congés payés, c'est une conquête de la gauche en 1936 (front populaire) ! La sécurité sociale et les remboursements des consultations, des médicaments, c'est une conquête de gauche. En revanche, c'est bien Sarkozy et la droite qui ont mis en place les déremboursements, le fait qu'on soit toujours plus de notre poche, quand on va chez le médecin... Et il y aurait plein d'autres exemples que vous rencontrez au quotidien : la retraite, l'assurance chômage, le logement social, l'école gratuite... <br />Mais il y a surtout des différences de principes entre la droite et la gauche : la droite, c'est le pouvoir pour les riches et la défense de l'argent / la gauche, c'est la défense du peuple et le partage des richesses !<br />

Charlotte a dit le vendredi 04 novembre 2011 à 22:24 : #2

Mais c'est vrai que parfois le PS et l'UMP sont proches et mènent des politiques comparables (privatisations, réduction des déficits, austérité, retraite à 62 ans) mais le problème, c'est pas la gauche, c'est le PS ! Aujourd'hui trop de socialistes se sont embourgeoisés et ont pris l'habitude du pouvoir...
Mais avec le front de gauche, on a une force politique qui veut vraiment changer le système, qui propose une politique économique radicalement différente. Mélenchon mettra en place la taxation des profits et du capital à hauteur du travail, le salaire maximum, rétablira une vraie fiscalité redistributive.

Sylvie a dit le vendredi 04 novembre 2011 à 22:27 : #3

Et si les politiques ne mènent pas toujours des politiques au service du peuple, c'est parce que le peuple leur délègue trop de pouvoir et ne les contrôle pas ! Il faut vous impliquer, rester vigilants, investir les syndicats, les associations, les partis politiques.
Mais surtout, une fois que la gauche est au pouvoir, il faut l'accompagner et la "forcer" à mettre son programme en oeuvre. En 1936, le front populaire est allé bien plus loin que son programme initial parce que le peuple s'est mis en grève et a créé un rapport de force qui a entraîné les congés payés, la semaine de 40 heures...

Guillaume T. a dit le lundi 05 décembre 2011 à 13:09 : #4

Ça dépend quelle droite et quelle gauche. On a tendance a dire UMP, PS c'est kiffe-kiffe. Ok.

De ce constat, 3 choix s'offrent a nous (dans le cadre démocratique) :

- s'abstenir de voter car de toute façon, c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Dans ce cas il ne faut pas se plaindre après coup et subir.

- voter extrême droite. Conte tenu des références historiques de ce parti, il y a plus a craindre qu'a espérer avec eux au pouvoir. N'ayons pas la mémoire courte.

- voter pour le Front de Gauche qui propose un changement radical par rapport aux partis de l'alternance politique habituelle et néanmoins basé sur le respect de l'humain et de l'humanité dans son ensemble contrairement au FN.

Désolé, je fais l'impasse sur l'EE-LV parce qu'ils ne veulent pas être a la tête du pays (alliance avec le PS) et sur Dupont-Aingan qui contrairement a Mélenchon n'a pas la légitimité du rassemblement de plusieurs composantes politiques (Parti de Gauche, Communiste et radical de gauche).

François Dubreuil a dit le mercredi 07 décembre 2011 à 07:34 : #5

1. Se méfier aussi de l'abus du mot de Gauche dans le discours courant et dans les médias. En fait, ce que l'on appelle couramment la gauche, c'est la direction du PS, même pas ses militants. Voir ici:
http://cassetoi-vlp.over-blog.com/pages/Derriere_les_mots-6030471.html
2. D'autre part, le front de Gauche est une forme nouvelle d'organisation que personne ne peut accuser d'avoir ainsi trahi les espoirs de ses électeurs. C'est d'ailleurs un peu pour cela qu'il existe: sortir de l'obligation d'en passer par des politiques de droite molle appliquées par une gauche molle et sanctionnées par les financiers qui eux sont vigilants quant à leurs intérêts.
3. Lors de tes précédents votes à gauche, as-tu déjà vu un programme qui ressemble au nôtre ? Qui soit clair, net, explicite, et portant une transformation radicale ?

fil a dit le mardi 27 décembre 2011 à 23:25 : #6

Les partis politiques agissent tous, ils mènent des politiques conformes à leur valeurs et cela a des conséquences sur notre quotidien. C'est vrai en matière économique, mais aussi en matière culturelle et sociale. Les gouvernements ne se tournent pas les pouces, ils font des choix, mais on ne se rend pas toujours compte de l'importance de leurs décisions sur notre vie quotidienne (difficulté de logement ou non, difficulté à l'école ou non, etc).

La gauche a toujours augmenté le SMIC et les allocations familiales, la droite les réduits (par exemple en 2012). C'est une différence en matière de pouvoir d'achat.

Mephisto a dit le mercredi 22 février 2012 à 12:01 : #7

Oui mais c'est parcequ'on a toujours les mêmes en face UMP ou PS. L'ennemi de tous les peuples de la planète, c'est l'oligarchie financière. Le front de Gauche est enfin un parti qui se propose d'y faire barrage, je pense qu'il faut foncer. De plus Jean-Luc Mélenchon me semble quelqu'un de crédible et authentique.

Renaud a dit le mercredi 22 février 2012 à 14:06 : #8

La gauche (tel qu'elle est désignée de manière traditionnelle) s'est libéralisée depuis les années 80. Aujourd'hui, le parti socialiste n'a de socialiste que le nom. Le seul parti défendant encore des valeurs socialistes, c'est le Front de Gauche.

Preuve par l'exemple : la libéralisation de l'économie (c'est à dire, la mise en place du libéralisme économique) avance plus vite sous les gouvernements de gauche que ceux de droite (http://www.les-crises.fr/deregulation-financiere/).

Participer




Quelle est la troisième lettre du mot enrq ? : 

Identi.ca Twitter Digg Stumble Delicious Technorati Facebook
Parce que nous sommes plus intelligents collectivement, à vous de jouer...

C'est ici que vous pouvez apporter votre pierre à "l'Argumentoire" en donnant vos arguments, votre façon de répondre, en partageant vos idées.

N'hésitez plus,
c'est à vous d'argumenter !

Mots clés