« Comment financez vous toutes ces belles idées? Chiffrages précis et documentés s'il vous plaît! Merci »

Question posée par Mark le 17 janvier 2012, 25 contribution(s)

Mots clés : dette, réalisme, économie

Contributions

corOllule a dit le jeudi 19 janvier 2012 à 13:44 : #1

La lecture de "Qu'ils s'en aillent tous" et du "Programme du Front de Gauche" (seulement 2€ en librairie) vous apporteront des réponses détaillées et concrètes.

De nombreuses vidéos de réunions et d'interviews peuvent également vous apporter des réponses précises et vous aider à faire votre opinion : http://www.placeaupeuple2012.fr/category/la-videotheque/

Je vous conseille notamment celle-ci : http://www.placeaupeuple2012.fr/jean-luc-melenchon-en-reunion-publique-a-brest/

Kark a dit le jeudi 19 janvier 2012 à 14:39 : #2

J'ai lu le programme du front de gauche, j'ai justement était très déçu par le manque de clarté par rapport au financement des mesures envisagées. Je l'ai vu plus comme un cahier des charges de la France voulue par le front de gauche mais pas comment y parvenir et encore moins comment le financer, ou alors de manière très superficielle, beaucoup trop vague. Je regarde les vidéos et je vous dit ce que j'en pense.

Kark a dit le samedi 21 janvier 2012 à 11:04 : #3

J'ai regardé la vidéo. J'ai pas été très enthousiasmé : le seul moment où il parle de financement c'est pour dire qu'on reprendra les 10 points de PIB qui sont passé du capital au travail par rapport aux années 80 et puis... c'est tout. Il ne dit pas comment faire, quelles mesures concrètes mettre en place. J'ai entendu ici ou la augmenter le nombre de tranche d'impositions pour en avoir 14, augmenter le taux marginal d'imposition, taxer les revenus du capital comme ceux du travail, suppression des niches sociales et d'autres... mais on ne sait jamais combien tout cela rapporte.
Nos adversaires ne se privent pas de faire le calcul du coût du programme du front de gauche, entre 150 et 200 milliards apparemment, ce qui représente quand même beaucoup d'argent donc si on veut être crédible il faut pouvoir leur répondre de façon très argumentée, détaillée et complète sur le financement.
Quand je dis a des amis que je voterai bien pour Melenchon, le premier argument qu'on m'oppose de façon systématique est "c'est bien beau mais ça coûte trop cher, c'est complètement irréaliste, surtout avec la crise, la dette etc..."
Alors autant sur la crise et sur la dette, j'ai quelques éléments de réponse mais quand il s'agit de répondre sur le financement du programme je suis très vite embêté, d’où mon intérêt pour cette question, pour convaincre mon auditoire qui est intéressé mais a du mal a y croire.

Sylvie de l'argumentoire a dit le mardi 31 janvier 2012 à 17:25 : #4

Je t'invite aussi à te saisir de la vidéo de JLM à des paroles et des actes : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/01/12/invite-de-des-paroles-et-des-actes-sur-france-2/
Face à Langlet, il esquisse une bonne partie du chiffrage.
Mais il nous faut encore formaliser tout ça ! On attend les contributions...

Sylvie de l'argumentoire a dit le mardi 31 janvier 2012 à 17:28 : #5

Ceci dit je complète mais je crois que la vraie réponse à ta question est une nouvelle question : faut-il vraiment se situer sur le terrain des technocrates ? Ils sont mieux armés que nous pour faire des chiffrages et inventer de nouveaux chiffres (cf. Langlet justement). Et au fond, tous les programmes des candidats ne seront vraiment chiffrer que quand le futur président sera désigné et passera à la moulinette des administrations qui mettent en place les mesures. D'ici là, même les chiffrages précis de l'UMP ou du PS, c'est pour beaucoup de l'enfumage. Rentrer précisément dans cette discussion (au-delà d'un chiffrage informel) peut aussi nous être mortifère. Je vois très bien qu'en porte à porte la question que l'on me pose elle est sur la logique globale du financement, pas sur le chiffrage précis.

Caroline a dit le mercredi 01 février 2012 à 22:37 : #6

Je suis d'accord avec Sylvie : ce qui compte c'est le programme dans sa globalité et sa cohérence; de toute façon même avec un chiffrage précis, il y a trop de paramètres (taux de croissance qui dépend de de la situation internationale et européenne très instable, taux d’intérêt, démographie..) pour qu'une prévision soit vraiment fiable, surtout en ce moment; cependant quelques points forts : 195 milliards d'impôts levés en plus par le passage de 5 à 14 tranches et la levée de l'impôt sur les "évadés" fiscaux (nouvelle législation), une négociation avec l'UE pour des prêts directs de la BCE, donc financement par l'emprunt et pas seulement par l'impôt, puis relance de l'économie par hausse de la demande (= augmentation des bas revenus grâce au smic à 1700 € et fin du précariat) couplée à la relocalisation, et enfin planification écologique = un peu l'équivalent des "grands travaux" post- seconde guerre mondiale; mais surtout, l'argent-valeur n'est rien, c'est une invention du capitalisme (à sortir seulement devant un auditeur de gauche, pas allergique à Marx) qui fétichise la marchandise et sa valeur pour faire oublier ou mieux refouler le "vol originaire" et nous à gauche, on préfère si avoir 20 à 2 partagé en 10 chacun plutôt que 30 et que l'un ait 25 et l'autre 5, comme c'est le cas en ce moment, c'est à dire, en pratique, l'argent est au service de la société et de la solidarité, ce n'est pas une idole que l'on vénère et craint dans un même aveuglement.

Calvinero a dit le samedi 04 février 2012 à 17:17 : #7

Je pense qu'il y a pas besoin de savoir comment chiffrer le programme. De l'argent il y en a, comment la 5eme puissance économique du monde, la 2eme d'europe, la multiplication par 2 du PIB depuis 1990, ne peux plus faire de dépense ? ne peux plus payer les retraites ? C'est complètement ridicule... en plus on se fait enfumée, le gouvernement dit qu'il ne peux plus rien payer et qu'est-ce qu'il font ? ils baisse les cotisations patronales, justement je serais à la place du gouvernement je garderais des cotisations... un autre point, le gouvernement veux être libéral et tout privatiser ? et bien d'accord mais dans se cas ça veux dire moins d'impôts puisqu'ils n'en non plus besoin... non ?

Coxnubuk a dit le vendredi 10 février 2012 à 21:58 : #8

Pour compléter, savez-vous quels sont les résultats des sociétés pouvant constituer le Pôle public de l'énergie et de l'eau prévu par le Front de Gauche? Les ordres de grandeurs sont par an, TOTAL 10 milliards, GDF SUEZ 4 milliards, EDF 3 milliards, VEOLiA 500 millions. Au total plus de 15 milliards par ans qui viendraient alimenter les caisses de l'Etat.

BriacL a dit le vendredi 10 février 2012 à 22:50 : #9

La réponse à la question est toute simple !
Comme le dit JLM avec humour : Jacques Généreux sait où est l'argent et nous savons où est Jacques Généreux !

Plus sérieusemnt dans son dernier Livre : Nous on peut !, Jacques Généreux détail de manière très accessible la politique économique du gouvernement du Front de Gauche dans les premiers mois. C'est une véritable arme de combat politique, à acheter et à faire circuler !!

Pour les chiffres : 150 milliard de baisse d'impôt (dépense fiscale) par an depuis dix ans, 50 milliard de fraude fiscale par an et de nouveau 50 milliard de dividendes excessives qui sont une sorte d'impôt prélevé par le capital sur l'activité.
Donc potentiellement 250 milliard d'entrée fiscale supplémentaire.
A cela on peut ajouter les 45 milliard que coûte la dette tous les ans, supprimé ou raboté après l'audit citoyen.

Pour conclure tu as des chiffres percutants et une méthode (audit citoyenne et révolution fiscale (salaire max, 14 tranches impôt sur le revenu, tax revenus du capital comme revenus travail,...)).

il reste tout le reste : la respiration de l'économie par la relance plutôt que l'austérité (cf Grèce, Irlande,
Portugal, Italie,...), la planification écologique plutôt que la concurrence idiote et la politique de l'offre,...

On lâche rien !

Un partageux a dit le mardi 21 février 2012 à 13:35 : #10

C'est un pays ruiné par la guerre, avec des milliers de ponts à reconstruire, avec des millions de personnes à reloger, avec des voies ferrées et des gares à refaire, qui a créé la sécurité sociale et la retraite des vieux ! Sans se demander combien ça coûtait...

Un partageux a dit le mardi 21 février 2012 à 13:39 : #11

Prenez le programme du CNR, Conseil national de la résistance. On n'y trouve pas le moindre chiffre, la moindre évaluation financière. C'était si irréaliste que l'on vit encore dans un pays qui a la sécu et la retraite !

Leslie Gaudin a dit le mercredi 22 février 2012 à 16:19 : #12

Depuis 1973 (date depuis laquelle l'état ne peut plus emprunter aux banques publiques à 0 ou 1%, mais seulement aux banques commerciales avec un taux d'interêt atteignant dans certain cas les 18%) le bénéfice cumulé des banques commerciale atteint aujourd'hui 1400 milliards... Depuis 1973, la dette publique a augmenté de 1400 milliards.!!

Etudiant a dit le mercredi 22 février 2012 à 19:06 : #13

Je pense personnellement qu'un listing chiffré manque au programme du front de gauche. Je suis personnellement convaincu par ses positions et je voterais Mélenchon.
Mais étant étudiant en classes scientifiques, beaucoup de mes collègues ont peur que le programme du front de gauche ne soit pas raisonnable et quand on leur dit que le programme rapporte plus d'argent qu'il n'en coute, ils veulent savoir d'où vient l'argent et veulent de réponses chiffrés. Cette demande est légitime je trouve, même si le chiffrage reste approximatif je pense que le front de gauche devrait en présenter un.

serge ivanoff a dit le vendredi 24 février 2012 à 15:21 : #14

Etudiant 13
La question du chiffrage est le fruit de la manipulation de nos médias appartenant tous aux banquiers-marchands de canon. Il est évident qu'un banquier demandera toujours combien ça coûte. Et rentrer dans cette logique nous immobilise de suite. Exercice de logique pure:
combien coûte notre programme ? C'est implicitement reconnaitre "par rapport à quoi ?". Si on te répond "mais en fonction du budget actuellement DISPONIBLE naturellement !" Tu as gagné, car tu poses la question suivante "combien nous coûte la domination des banquiers-marchands de canon à l'heure actuelle ?" Et bien évidemment ils ne connaissent pas la réponse et tu peux les informer sur ce sujet. Ca en fait des sous !
Qu'en penses-tu Etudiant 13 ?

Lesver a dit le vendredi 24 février 2012 à 19:08 : #15

Comme toi, la question du chiffrage bloquait mes interlocuteurs.
vidéo à partir de 48"40
http://www.francetv.fr/2012/melenchon-invite-de-dpda-revoir-lemission-46783
Tout y est. Moi, j'invite à voir cette émission et surtout ce passage pour la question "argent".
ça fait mouche parce qu'il le présente face à un contradicteur de manière brillante. Toute l'émission est intéressante d'ailleurs.

Lesver a dit le vendredi 24 février 2012 à 19:16 : #16

Même à partir de la 40"00
Désolé du double post. ^^

Ez a dit le samedi 25 février 2012 à 10:23 : #17

Complètement d'accord avec Etudiant ! Faut redescendre sur terre : pour toucher la grande majorité des français il faut les rassurer. Le Français est majoritairement terre à terre, et aujourd'hui sans chiffrage, un programme comme celui du FdG lui semblera idéaliste un point c'est tout ! Pas ambitieux, idéaliste et réalisable : juste idéaliste, utopiste et inimaginable !

Les réflexions d'intellectuels : oui mais chiffrer le financement, c'est rentrer dans le jeu des financiers... Ç'est vrai ! Mais ne parle à personnes, ça ressemble à une fuite en avant, et c'est électoralement suicidaire ! Comme Marine, il ne faut pas refuser le débat, il faut aller sur le terrain, montrer ce qu'on a !

Il faut d'urgence éditer un tract avec Recettes des mesures - Coûts des mesures. Pour montrer un bilan efficace probable. Il faut également chiffrer les perspectives économiques de la ré-industrialisation, chiffrer ce que la politique de re-localisation apportera,...

Bref, il faut sortir un argumentaire de chiffre, c'est la seule chose qui manque pour gagner ! Le programme est top au niveau idéologique, au niveau politique, écologique, social, industriel, agricole,... Ce programme est excellent et le candidat franchement pas mauvais.

Chiffrer tout ça et vous verrez, sans aucun doute possible, le fdg au second tour !

Ez a dit le samedi 25 février 2012 à 10:30 : #18

Pour appuyer mes propos, que le citoyen lambda cherche un peu, tout ce qu'il trouve d'"objectif" à ses yeux, sont ce genre de chose :

http://www.chiffrages-dechiffrages2012.fr/

Franchement ? Ça nous sert de rester muet ?

Au boulot les écono du front ;) Deux semaines pour chiffrer tout ça, après ça sera trop tard !

fitz31 a dit le vendredi 09 mars 2012 à 12:36 : #19

... est-ce que quelqu'un connait ici le chiffrage précis des programmes économiques de François Hollande, Nicolas Sarkozy, Marine Lepen, François Bayrou ? ... non, il n'y a qu'au FdG que l'on demande autant de précision, et pour cause, car c'est le programme le plus ambitieux, qui veut changer le mode de penser de l'économie, c'est pourquoi il est complexe à chiffrer précisément car tous les leviers sont toucher en même temps ...

Ninon a dit le lundi 12 mars 2012 à 00:20 : #20

Je crois aussi qu'un tract "Nous, on peut" va devenir nécessaire très rapidement.
Notre programme est cohérent mais il nous faut mieux expliquer car certains le croient utopique. Un écrit bien construit de J. Généreux serait le bienvenu car les gens pourront lire et relire le tract et tout comprendre. Ce sera aussi un gage de sérieux et montrerait que nous avons le personnel ad hoc pour gouverner selon notre programme.
insister sur le fait que l'on ment au peuple.
On pourrait même y ajouter les http des sites / blogs où visualiser les vidéos.

Adrien a dit le mardi 13 mars 2012 à 11:50 : #21

Jean-Luc Mélenchon a donné les chiffres précis de son financement lors de l’émission Paroles de candidat sur TF1.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gBvkNhKzrpw

Ça se passe à partir de 43:40.

Ez a dit le vendredi 16 mars 2012 à 00:20 : #22

Le programme du ps est parfaitement bien chiffré et ce sont nos concurrents ! De grace, un texte "nous, on peut" de J. Généreux et alors rien, RIEN, ne nous arrêtera.

La vidéo de tf1 est pas le meilleur média en terme de diffusion, il faut un tract clair et net : on dépensera tant, on gagnera tant !

Allez, allez on y est presque !

fortand a dit le mercredi 21 mars 2012 à 00:55 : #23

A tous ceux qui se posent des questions sur le financement, je recommande le lecture du livre de Jacques Généreux "Nous on peut !", où il explique que tout est une question de volonté politique.
Jacques Généreux est docteur en économie et prof à sciences po, il est l'un des conseillés de Mélenchon. Le bouquin est sur youtube sous forme de 14 interviews, je le conseille vivement le 1er lien est ici http://www.youtube.com/watch?v=dzM4FQhRYBc&feature=plcp&context=C4018ea5VDvjVQa1PpcFMMAU0wPBaQeeRfbAqCYlkoYLPyrou0_cs=

jy sept a dit le mardi 27 mars 2012 à 18:51 : #24

A ceux qui ont Facebook (à ceux qui l'ont pas essayez quand même) il y a une image qui tourne avec le chiffrage :) Si quelqu'un veut le recopier ;)
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=3633235155747&set=o.11450328749&type=1&theater

VIème République a dit le samedi 07 juillet 2012 à 11:44 : #25

Une grande réforme fiscale sera effectuée. Passer de 5 à 14 tranches d'impôts sur le revenu (20 Mds/an), augmentation des grandes successions (10 Mds/an),lutte active contre la fraude fiscale (30 Mds/an), taxation des profits du CAC 40 (20 Mds/an), supprimer les niches fiscales inutiles et ne conserver que le sutiles (80 Mds/an), taxtion différentielle (obliger un évadé fiscal à payer la différence entre ce qu'il paye dans son pays d'arrivée et ce qu'il aurait payé en France: 5 Mds/an, augmentation de la taxe sur les transactions financières (6Mds/an), taxer les revenus du capital comme ceux du travail (50 Mds/an). Ca fait 221 Mds /an. A cela il faut rajouter des droits de douane (pas avec tous les pays) d'abord au niveau national puis progressivement au niveau européen Sinon tapez "vous voulez des chiffres en voilà" sur google et vous tomberez sur un chiffrage recettes/dépenses (droits de douanes non inclus)

Participer




Quelle est la première lettre du mot cqzsuk ? : 

Identi.ca Twitter Digg Stumble Delicious Technorati Facebook
Parce que nous sommes plus intelligents collectivement, à vous de jouer...

C'est ici que vous pouvez apporter votre pierre à "l'Argumentoire" en donnant vos arguments, votre façon de répondre, en partageant vos idées.

N'hésitez plus,
c'est à vous d'argumenter !

Mots clés