Répondre au programme de Marine Le Pen : thèmes économiques et sociaux

Rédigé le 21 février 2012

En cinq thèmes, des réponses courtes aux arguments de Marine Le Pen sur l'économie, le social, les femmes, l'école, la laïcité, les retraites, les salaires...

I . Pouvoir d'achat et salaires.

  • Marine Le Pen est par principe contre l'augmentation du SMIC qu'elle assimile à « une mesurette ». Commencer par rappeler l'argumentaire sur le SMIC à 1700€ défendu par le Front de Gauche, et notamment l'idée qu'une revalorisation est absolument nécessaire, on ne peut vivre décemment avec 1070 € nets par mois. La hausse à 1700 € par mois revient à une pièce de 2 € par heure ; et touche essentiellement des emplois non dé-localisables qui participeront à la relance de l'activité économique.

  • Montrer que sa mesure de réduction de 200 € des cotisations salariales en dessous de 1,4 smic ne permet pas une augmentation des salaires. On a déjà vu dans la restauration une baisse des taxes (TVA) sans augmentation des salaires. Le manque à gagner pour la Sécu déjà mal financée sera alors repris sur les impôts et donc indirectement sur les salaires. Elle ne fait que répondre à une demande patronale sous couvert de social : elle est bien la chienne de garde du Capital.

  • Elle est opposée au blocage des loyers alors que le Front de Gauche propose un mécanisme qui permet la baisse des loyers, seule mesure qui mette fin à l'absurde spéculation immobilière dont tous finissent par pâtir.

  • Elle est opposée au salaire maximum. C'est pourtant une mesure qui fait de plus en plus consensus, et qui, en gardant une échelle de 1 à 20 (fourchette proposée par la Confédération européenne des syndicats. Ce mécanisme économique ramènerait de la mesure dans les entreprises, et permettrait une augmentation plus régulière des bas salaires.


II Contre la retraite à soixante ans

  • Des journalistes mal informés ou mal intentionnés nous ont fait croire que Marine Le Pen était pour la retraite à 60 ans. C'est faux ! Elle ne cesse de changer d'avis au gré de son public, mais il se dégage un rejet de la défense du système de retraite à 60 ans par répartition :

    • Elle est pour le passage à la retraite par capitalisation

    • Elle joue de l'ambigüité en promouvant une retraite à la carte, ce qui en raison du rapport de force actuel conduirait à abandonner l'âge légal de 60 ans.

    • Dans son programme économique, le FN abandonne toute référence à un âge légal.



III. Marine Le Pen candidate du libéralisme et des plus riches

  • Comme tous les austéritaires, elle se prononce pour une baisse du coût du travail, ce qui en fait signifie la baisse des salaires directs ou indirects ; la réduction des ressources de la sécurité sociale. Cette obsession vise en fait à détruire l'État providence et la solidarité républicaine.

  • Comme Sarkozy elle s'est prononcée pour la hausse de la TVA. Cette mesure touche directement les classes dites moyennes et populaires.

  • Elle veut supprimer l'Impôt sur la Fortune – que son père paye.

  • Elle ne cesse de remettre en cause l'action syndicale. Pendant le mouvement des retraites elle a surtout condamné « les émeutes » et les grèves. En dénonçant les « effets de seuils », ceux qui en fait ouvrent des droits aux salariés (délégués syndicaux dans les entreprises de plus de 11 salariés et CHSCT pour celles de plus de 50), elle veut freiner l'action syndicale. C'est une demande du MEDEF !

  • Favorable à ce qu'elle appelle le capitalisme populaire, elle propose en fait de participer au patrimoine de l'entreprise, mais sans droit de vote !

  • Son argument pour la sortie de l'Euro est absurde et cumule les désavantages : d'une part elle maintiendrait l'indépendance de la banque centrale française, ce qui ne change pas la donne ; et d'autre part, la mise en concurrence du franc par rapport aux autres monnaies entrainerait immédiatement la spéculation contre la monnaie nationale aux conséquences catastrophiques. Elle flatte la nostalgie symbolique liée au franc, sans se donner les moyens d'une politique économique autonome.


IV Marine Le Pen contre le droit des femmes !

  • Alors que la presse en fait une candidate moderne, dans les faits elle se prononce pour la suppression du financement des centres qui pratiquent l'IVG. Ainsi, si elle feint de ne pas l'interdire, cela revient à l'empêcher pour la plupart.

  • Elle défend « le salaire maternel » qui en fait revient sur le droit des femmes à un travail indépendant. Elle voue les femmes à un rôle de mère « essentiel à la structuration de notre société », revenant sur les acquis des luttes féministes.

  • Son discours contre la violence faite au femmes lui permet de développer un argument xénophobe : « la montée des violences faites aux femmes est concommitante avec l'arivée en masse d'une immigration extra-européenne. »


V. école : la grande régression !

  • La proposition de Marine Le Pen porterait l'apprentissage à 14 ans, comme Sarkozy. Elle ré-institue le travail des enfants, renonce à l'émancipation par l'école et dans les faits consiste en une ségrégation sociale car ce sont surtout les enfants des classes populaires qui seront orientés plus jeunes vers la voie professionnelle.

  • Le FN vote régulièrement des demandes de subvention de l'école privée au-delà de ce que la loi propose.

  • Elle s'est prononcée contre l'interdiction du port des signes religieux à l'école, parce qu'elle voulait que ses enfants puissent porter leur médaille de baptême.

Voir aussi les 20 fiches argumentaires de Médiapart en accès libre : http://www.mediapart.fr/node/178899

Contributions

Trenien a dit le mercredi 22 février 2012 à 20:13 : #1

Pour éviter de se faire taxer de mensonge, il serait bon d'avoir les sources directes pour chacune des déclarations de Marine Lepen (certaines sont facilement trouvables, mais d'autres moins)

titi59 a dit le vendredi 24 février 2012 à 14:40 : #2

Heu! Si on a 283 € de charges salariales et que l'on applique 200 € de réduction ça fait 283-200= 83 euros seulement de cotisations salariales. Donc si on a 1283 de salaire cela fait : 1283-83= 1200 € au lieu de 1283-283= 1000, cela fait bien une augmentation de 200 €. Par contre l’Augmentation du smic à 1700€ n'est pas crédible car pour la simple et bonne raison que cette mesure n'est pas applicable. Car ceci impacte directement l’entreprise, puisque c’est elle qui verse le salaire en fonction de ses revenus, donc cela augmente directement, les charges, le cout horaire et par conséquent, est donc inapplicable dans les TPE et pme. De plus ceci impacte directement le prix de vente, et donc baisse le pouvoir d'achat. Donc c'est la mesure Mélenchon qui n'est pas crédible. Madame Le Pen n'est pas opposée au blocage des loyers et l'appliquera pour les logements sociaux. Pour la retraite si on vote gauche on n'en n'aura plus, car vos mesures ont et vont ruinés le pays. Justement elle est contre l'austérité et veut nous faire sortir de l'Europe. Elle est contre le libéralisme puisqu'elle veut rétablir un protectionnisme intelligent. Et pour nous éviter de subir quelque austérité que ce soit elle veut protéger les Français en les favorisant par rapport aux immigrés, car nous sommes quand même chez nous non ? Pour l'ivg, elle veut dé rembourser l'ivg de confort, il y a une grande différence entre interdire l’ivg et le dé rembourser, de plus elle a dit qu’elle n’appliquera cette mesure que si elle est contrainte de le faire. Mais vous savez très bien que par la force des choses, certains actes ne seront plus rembourser, car ceux sont les emplois en France qui financent notre politique sociale. Alors ne mentez pas au Français. Marine est honnête de dire que certains actes risque de ne plus être rembourser. Pour le fait de donner un statut à la femme au foyer, et de lui donner une sorte de salaire, si cela n’est pas une formidable avancer, qu’est ce alors ? Parce que d’abord quand une femme a un cdi, ce n’est pas possible, pour elle de s’arrêter car 329€ de congé parentale ne remplace, pas un salaire de 1500€, voila de une, et de deux, dans notre société quand on est mère au foyer on est rien, alors si donner un statut aux femmes afin de la valoriser, et de leurs offrir la possibilité d’élever leurs enfants, c’est être contre la femme, c’est le monde à l’envers. Mais bon vous pourrez dire ce que vous voulez, les français ne sont pas crédules, ce n’est pas avec vos mesures, et en laissant entrer le immigrés à pagaille, que les Français auront un emploi, ou un logement, cela provoquera plus de dépenses de santés , plus de chômage, en conséquence plus de dépenses pour les allocations chômage , le rsa, plus de dépenses pour le logement puisqu’il n’ y a pas assez de logement en France et construire 200 000 logement s quand on veut laisser entrer les immigrés de façons abondante, n’enraillera pas la crise du logement en France ni la crise, ni le chômage, mais par contre il ruinera notre beau pays et son système sociale, grâce la votre malhonnêteté et votre bêtises. Voilà pourquoi Marine, à traiter de monsieur Mélenchon de Leurre, car il est vrai qu’elle aurait perdu son temps de débattre avec ce monsieur. Il est totalement ancré dans ses idées, puisque comment une femme qui se présente à la présidentielle serait contre les droits des femmes ? Mais peut être c’est le fait que c’est une femme qui dérange Monsieur Mélenchon? Et peut être c’est pour cela qu’il s’en prend ainsi à Madame Le Pen. De toute façon, la moindre des choses c'est que lorsqu'on veut être président de la république, et lorsque l’on à un minimum, de respect pour la démocratie, de tout les Français, on se doit de respecter tout l'électorat Français. Car c'est une insulte aux Français qui votent FN, que Mélenchon fait, en traitant le parti de Madame Le Pen d’infâme, et de parti de la haine, parce que lorsque l'on est président, on est président de tout les Français, et non pas le président de son parti seulement, ou du parti de gauche, et je pense que si un candidat n’est pas capable de respecter cela, ou de le comprendre, alors il n’a rien à faire dans le course à la présidentielle, et je défends donc, l’idée de Marine que c’est un leurre. De toute façon, ce qui souligne la différence entre Monsieur Sarkozy, Monsieur Hollande, Monsieur Bayrou et Madame Le Pen, de Monsieur Mélenchon, c’est la volonté de rassembler les Français, nous l’entendons bien dans leurs discours. Il est donc honteux que l’on puisse dire que le Fn est soit disant le parti de la haine, alors que les seule violences faitent jusqu’à présent est celle qui ont été faites par les partisans de Mélenchon ainsi que celles qui sont sortis de sa bouche à l’égard des partisans du FN et de Madame Le Pen. Monsieur Mélenchon n’est qu’un imposteur, un leurre.

thibault a dit le samedi 03 mars 2012 à 00:16 : #3

Le programme réel de Marine Le Pen est un ballon de baudruche, son programme sociétal est à l'image de la confusion qui traverse le monde occidental, son opportunisme de bas instinct ne prend pas en compte la volonté des peuples.

Par exemple en agriculture le programme du FN se base sur le taux d'acroissement démographique des pays émergeants pour planifier sa production à l'export car, pensent-ils, ils ne pourront pas assurer leur autonomie alimentaire.

En grande ligne le FN souhaite donc revenir au franc, mettre du protectionnisme et croit qu'il va pouvoir réequilibrer ainsi notre balance commerciale en vendant son grain ou son bétail en Amérique du Sud ou en Afrique en priant pour que les secheresses soient pires chaque années.

Outre la ruine du peu qu'il reste de tradition et de culture paysanne, ce plan est une abbération, sur le plan macro-économique aucun pays n'accepterait un produit sans contrepartie ni aucun accord d'échange. Dans une vision du monde néo colonialiste pas de problème pour le FN c'est possible !

L'euro ?
La réalité c'est que nous aurions plutôt interêt à garder l'euro qui devrait servir à rendre les pays d'Europe solidaire face au dollards pendant que comme les Etats Unis, le Front National souhaite sa chute au plus vite.

Participer




Quelle est la cinquième lettre du mot hbzioz ? : 

Identi.ca Twitter Digg Stumble Delicious Technorati Facebook
Stockage thématique des argumentaires de la campagne

Nous reprenons ici les argumentaires hebdomadaire issus du site "Place au peuple", le site officiel de la campagne de Jean-Luc Mélenchon.
Pour aller directement les voir sur placeaupeuple2012 , c'est ici !

Mais nous reprenons aussi de bons argumentaires qu'on peut trouver ailleurs sur le net.
N'hésitez pas à nous en faire suivre ou signaler à l'adresse suivante : largumentoire@yahoo.fr


Mots clés